Comment ça marche ?
Comment ça marche ?
Fermer
Tous les liens sont cliquables.
 
Les liens en bleu marine ouvrent une autre rubrique du site ou un lien externe dans un nouvel onglet. 
Les liens en bleu turquoise affichent au premier plan une fenêtre d'informations ou une image agrandie.
 
Images miniatures
Un clic sur une image miniature affiche également l'image agrandie. 
Clic droit et Ouvrir dans un nouvel onglet sur une image miniature permettra d'agrandir cette image.
 
Dans les fenêtres d'informations
Cliquez sur FERMER en haut de la fenêtre pour fermer, cliquez en haut de la fenêtre et maintenez pour la déplacer. 
Sur les images agrandies : N'importe où dans l'image, cliquez  pour fermer, cliquez et maintenez pour déplacer. 
Vous pouvez ouvrir plusieurs fenêtres et /ou images ensemble. 

indicateurSi une fenêtre d'information ne s'ouvrent pas correctement (une mise à jour du site a été effectuée) ou si cet indicateur est affiché en haut à gauche de la page.
Videz le cache de votre navigateur.(Dans Firefox : Choisissez Outils/Supprimer l'historique récent, cochez cache, effacer maintenant) puis appuyez sur F5 (ou clic droit actualiser) pour recharger la page. 
 

1453 : Jean Michart, de Bréhan-Loudéac

La seconde évocation du nom de Michart en Centre Bretagne expose des faits miraculeux, tout juste à la fin de la guerre de cent ans , à Vannes.

Vincent Ferrier en Bretagne

En 1418, à la demande de Jean V , duc de Bretagne, Vincent Ferrier (1350- 5 avril 1419-Vannes) se rendit en Bretagne aux fins d'évangélisation. Il est passé par Pontivy durant l'année. Il meurt à Vannes en 1419.

Enquête en canonisation de St. Vincent Ferrier en 1453

Le pape Nicolas V , en 1451, diligente une enquête en canonisation de Vincent Ferrier, à Vannes, où son tombeau fait l'objet d'une grande vénération. Cette enquête aura lieu en 1453.
Parmi les témoins entendus, nous trouvons Jean Michart,  Pannicisor
Pannicisor
Fermer
Tondeur de draps : Ouvrier lustrant et lissant les étoffes et les draps 
pour les rendre plus unis et plus ras.
 
Ils utilisaient alors pour ce faire d'immenses ciseaux. 
(tailleur d'habits), originaire de Bréhan-Loudéac , 35 ans, habitant Vannes depuis 14 ans, 238e témoin;
Jeanette, sa fille, tombée dans une carrière et donnée pour morte est vouée à maître Vincent et guérit spontanément.

Jean Michart est originaire de la paroisse de Bréhan (Bréhan-Loudéac) qui incluait le territoire actuel de Saint Samson, et dépendait du diocèse de Saint Brieuc. Il s'est donc installé à Vannes à 21 ans, quittant son village natal.
lien sur InfoBretagne.
"Au XVème siècle, Vannes se décompose en cinq quartiers  : l'intra-muros (avec 274 maisons), Saint-Salomon (avec 213 maisons), Saint-Patern (avec 152 maisons), Le Mené (avec 151 maisons) et Calmont (avec 39 maisons)."

Références :

Histoire de Saint Vincent Ferrier sur le site infobretagne : http://www.infobretagne.com/ferrier-vincent.htm

sur le site de la BNF, projet gallica2 :

Vie de Saint Vincent Ferrier par l'abbé J.M. Mouillard, 1856, page 300





Histoire de Saint Vincent Ferrier par le R.P. Fages, 1894, chapître X, page 274-275  
      
 
voir les deux pages en pdf

voir le texte original en latin bas de page 275
 
 



 
crédits     © 2008-2018 michard.eu