Comment ça marche ?
Comment ça marche ?
Fermer
Tous les liens sont cliquables.
 
Les liens en bleu marine ouvrent une autre rubrique du site ou un lien externe dans un nouvel onglet. 
Les liens en bleu turquoise affichent au premier plan une fenêtre d'informations ou une image agrandie.
 
Images miniatures
Un clic sur une image miniature affiche également l'image agrandie. 
Clic droit et Ouvrir dans un nouvel onglet sur une image miniature permettra d'agrandir cette image.
 
Dans les fenêtres d'informations
Cliquez sur FERMER en haut de la fenêtre pour fermer, cliquez en haut de la fenêtre et maintenez pour la déplacer. 
Sur les images agrandies : N'importe où dans l'image, cliquez  pour fermer, cliquez et maintenez pour déplacer. 
Vous pouvez ouvrir plusieurs fenêtres et /ou images ensemble. 

indicateurSi une fenêtre d'information ne s'ouvrent pas correctement (une mise à jour du site a été effectuée) ou si cet indicateur est affiché en haut à gauche de la page.
Videz le cache de votre navigateur.(Dans Firefox : Choisissez Outils/Supprimer l'historique récent, cochez cache, effacer maintenant) puis appuyez sur F5 (ou clic droit actualiser) pour recharger la page. 
 

Les enfants Michard-Le Cornec dans la guerre 14-18

La mise en ligne des registres matricules par les archives départementales du Morbihan permettent, depuis le printemps 2014, de retracer les affectations des conscrits du département, et ce dès 1867.
Les deux bureaux de recrutement morbihannais sont Lorient et Vannes. Les jeunes de Gueltas
Gueltas
Fermer
Gueltas est une commune située dans le département du Morbihan;
 
Le nom breton de la commune est Gweltaz.
 
lire la suite dans Wikipédia
 
"Gueltas est mentionné dès 1264 sous le nom de « Sanctus Gildasius » (archives de Rohan)."
 
"Gueltas est érigé en commune en 1839."
 
(extraits de http://www.infobretagne.com/gueltas.htm)
 
Cadastre napoléonien: La Ville Péro en Gueltas 1841  
 
dépendent du bureau de Lorient.
La loi des 100 ans (et les délais de numérisation) limite la consultation de ces registres à 1912 ( au 18/03/2015)
Les affectations dans l'aéronautique militaire sont consultables sur le site de mémoires des hommes

 


Denis Mathurin Michard
Denis Mathurin Michard
Fermer
né le 29 août 1851 à Gueltas
 
De Mathurin Michard, laboureur, 37 ans, demeurant au bourg, et de Marie Jeanne Jego, ménagère, 35 ans.
 
Présents Joseph Le Clainche, laboureur, 45 ans et Léonard Jegonic, laboureur, 50 ans
 
acte de naissance
( écrit Dénni Mathurin Michard)
 

 
† le
10 octobre 1908
 
acte de décès 

 
Incorporé le 29 octobre 1872 au 13ème régiment de chasseurs, il est réformé n° 1 le 9 juin 1876 (Le service militaire - on disait incorporation dans l'armée d'active - était de 5 ans à cette époque) . Il a donc été blessé ou a contracté une maladie invalidante pendant le service, et était vraisemblablement pensionné.
 
extrait du registre matricule de 1871  
, réformé de ses obligations militaires en juin 1876, se marie avec Anne Marie Le Cornec
Anne Marie Le Cornec
Fermer
née le 11 septembre 1858 à Guernogas, commune de Gueltas
 
acte de naissance
 
Fille de Jean Le Cornec, 30 ans, laboureur à Guernogas, et Marie Anna Galerne
 
Présents : Jean François Le Joly, aubergiste, 53 ans, et Mathurin Maray, 43 ans, sacristain
, tous deux du bourg.
 
Jean Le Cornec 1828-1908, 
Marie Anne Galerne 1837-1907, mariés à Noyal Pontivy le 16 juillet 1857  

 
† le 26 février 1936
 
faire part L'Ouest-Eclair du 27 février 1936
 

 
 
en janvier 1877. Il est alors cultivateur. Un an plus tard, à la naissance d'Amélie, l'aînée, il est cabaretier à Gueltas.
Fin 1880, mes arrières grands parents paternels quittent le bourg de Gueltas et s'installent à quelques kilomètres à la Ville Perot , près des écluses du canal de Nantes à Brest, au nord-ouest de la forêt de Branguily; Denis Mathurin est devenu garde particulier du propriétaire de la forêt de Branguily - le comte d'Harcourt voir ici -
et donc garde forestier et garde chasse.

entre 1878 et 1899, ils ont eu 12 enfants.
Les deux premiers, Amélie et Denys Auguste Ange Théophane sont morts en bas âge (en 1879 et 1880 ). Mention est également faite dans l'état-civil d'un enfant mort-né en 1884


10 enfants, 9 garçons et une fille, ont vécu. Denys Jean Marie, mon grand-père né en 1881 étant l'ainé.

Les 9 garçons ainsi que leur beau-frère sont partis à la guerre 14-18. Un y a laissé la vie : Paul Jean Marie  Michard, tué par un obus le 21 juillet 1918.


Article de Ouest Eclair du 12 décembre 1914 sur ces 9 garçons et leur beau-frère, Vincent Onno, marié à Emelie.

  
     

Un second article le 18 août 1917


   
 

     fiche matricule
   Service militaire      
     (clic droit et ouvrir dans un nouvel onglet pour lire)    14-18 : Affectations, événements

Vincent Pierre Marie Onno
Vincent Pierre Marie Onno
Fermer
né le 5 septembre 1880 à la Vieille Ville. 
De Pierre Marie Onno, 30 ans, laboureur, et de Anne Marie Suzanne Glorel, 38 ans, ménagère, demeurants
à la Vieille Ville 
 
Témoins : Vincent Onno, 24 ans, laboureur à Gueltas, vincent Launay, 40 ans,
laboureur à la Vieille Ville
 
 
acte de naissance 

 
Marié le ? à Emelie Anne Marie Angèle Michard 
 

 
† le 24 mars 1955 à Saint Leu La Forêt / Oise
 

 
 

    

 
     
19ème R.I. le 16 septembre 1901 à 21 ans
libéré le 27 avril 1903 (dispensé fils aîné de veuve)

14-18
62ème R.I. le 3 août 1914 à 34 ans
Sergent fourrier le 28 mai 1917
Agent de liaison, croix de guerre
Placé en congé le 10 novembre 1919
         
Denys Jean Marie Michard
Denys Jean Marie Michard
Fermer
né le 5 janvier 1881 à La Ville Péro en Gueltas
 
De Denis Mathurin Michard, 29 ans, garde particulier, et de Anne Marie Le Cornec, 22 ans, ménagère
 
Présents : Jean Marie Pierre, 47 ans, menusier à Gueltas; François Guillermic, cantonnier  à Guernogas en Gueltas.
 
acte de naissance
 

 
Marié le 1er juillet 1919 à Noyal Pontivy avec Marie Josèphe Noël
 

 
† le ? 1958
 

 
Mon grand-père paternel, dont je n'ai pas souvenir. 
 
   
  124ème R.I. le 14 novembre 1902 à 21 ans
libéré le 19 septembre 1903 (dispensé aîné de 8 enfants)

14-18
124ème R.I. le 2 août 1914 à 33 ans
262ème R.I. le 30 septembre 1914 comme caporal  
Détaché au 2ème tirailleur marocain le 25 février 1918 
Réintégré au 262ème R.I. le 25 février 1919 et placé en congé

                     
 
Ange Marie Désiré Michard
Ange Marie Désiré Michard
Fermer
né le 25 février 1885 à La Villepero
 
De Denis Mathurin Michard, 33 ans, garde particulier, et de Anne Marie Le Cornec, 26 ans, ménagère, demeurant à La Villepero
 
Témoins : Olivier Jegouic, 66 ans, laboureur à La Villepero, Joseph Le Guenec, 42 ans, laboureur à Gueltas
 
acte de naissance
 

 
Marié à Paris le 8 octobre 1912 à Anne Louise Nore
 
Habite 131 rue Legendre à Paris le 4 décembre 1912
 

 
† le ? 

 
 

      62ème R.I. le 7 octobre 1906 à 21 ans
libéré le 25 septembre 1908
14-18
241ème R.I. le 3 août 1914 à 29 ans
blessé le 14 mars 1916  
410ème R.I. le 12 juillet 1916 
prisonnier du 27 mai 1918 au 9 décembre 1918
         
Alphonse Louis Marie Michard
Alphonse Louis Marie Michard
Fermer
né le 5 août 1888 à La Villepero
 
De Denis Mathurin Michard, 37 ans, garde particulier, et de Anne Marie Le Cornec, 30 ans, ménagère, demeurant à
La Villepero
 
 
Témoins : Olivier Jegouic, 27 ans, journalier à Gueltas, Mathurin Brient, 25 ans,
cabaretier à Gueltas
 
 
acte de naissance
 

 
Marié à Saint Thuriau le 19 avril 1913 à Jeanne Marie Le Moing
 
 

 
† le ?

 

 
 

      14ème régiment de Hussard le 1er octobre 1909 à 21 ans
libéré le 24 septembre 1911

14-18
rappelé le 1er août 1914, chasseur au régiment de cavalerie légère de Pontivy à 26 ans
42ème d'Artillerie le 14 août 1916
45ème d'Artillerie le 24 août 1916
247ème d'Artillerie le 7 avril 1918
démobilisé le 26 mars 1919
         
Théodule François Marie Michard
Théodule François Marie Michard
Fermer
né le 16 février 1890 à La Villepero
 
De Denis Mathurin Michard, 38 ans, garde particulier, et de Anne Marie Le Cornec, 31 ans, ménagère, demeurant à
La Villepero
 
 
Témoins : Denis Le Floch, 23 ans, garde à Branguilly, Ange Julien Le Floch, 21 ans,
sans profession à Branguilly
 
 
acte de naissance
 

 
Marié à Paris (XVIème) le 20 septembre 1919 à Marie Françoise Chezeau
 
 

 
† le 20 juin 1965 à Eaubonne (Nord de Paris)

 

 
 

      25ème bataillon de chasseurs le 11 octobre 1911 à 21 ans
caporal le 12 avril 1912, sergent le 4 août 1913
libéré sergent major le 8 novembre 1913
14-18
rappelé le 3 août 1914
Maroc du 4 octobre 1914 au 2 octobre 1919
16 juin 1917, participe au combat de Bou Yacoubat, médaille coloniale
Adjudant le 7 mars 1918, adjudant chef le 1er février 1919
démobilisé le 2 octobre 1919
         
Honoré Mathurin Marie Michard
Honoré Mathurin Marie Michard
Fermer
né le 13 mars 1891 à La Villepero
 
De Denis Mathurin Michard, 39 ans, garde particulier, et de Anne Marie Le Cornec, 32 ans, ménagère, demeurant à
La Villepero.
 
Témoins : Olivier Jegouiè, 30 ans, sacristain à Gueltas, Mathurin Charles, 30 ans,
boucher à Gueltas
 
acte de naissance 

 
Marié à Loudéac le 9 mai 1916 à Marie Célestine Hyvers
 
élu député le 21 octobre 1945
et le 2 juin 1946. candidat du Mouvement républicain populaire (MRP) à Loudéac.
 
Biographie des députés de la IVème République
 
dossier légion d'honneur (12 octobre 1946)
 
Extraits de "La Bretagne libérée", Hors série Le télégramme, 2004, p 20, Annie Quelven La résistance à Loudéac , ou il est question du Groupe Honoré Michard, et du Groupe Georges Michard (son frère cadet)  

 
† le
11 novembre 1957 à Loudéac, dans un accident de chasse 

 
Le 8 mai 2013, inauguration de la rue Honoré Michard à Loudéac. 
 

      Mécanicien à Reims
28ème Régiment, le 10 octobre 1912 à 21 ans
1er groupe Aéronautique le 3 avril 1913
1er groupe Aviation le 1er janvier 1914

14-18
Escadrille BR 17 le 2 août 1914 (rattachée au 1er Groupe de Bombardement : GB1), devient l'escadrille VB3 ( lien ici )
Mécanicien-bombardier du pilote Joseph France Vuarin. Blessé en vol le 20 décembre 1914, ce qui lui vaudra la médaille militaire    
Caporal 17 octobre 1916, sergent le 3 mai 1917
2ème groupe Aviation le 2 décembre 1917
Démobilisé le 26 septembre 1919.
         
Joseph Marie Michard
Joseph Marie Michard
Fermer
né le 7 juillet 1893 à La Villepero
 
De Denis Michard, 40 ans, garde particulier, et de Anne Marie Le Cornec, 30 ans, ménagère 
Témoins : Mathurin Charles, 34 ans, boucher à Gueltas, Alphonse Donie, 29 ans,
instituteur à Gueltas 
 
acte de naissance 
 

 
Chemins de fer d'Orléans le 12 mai 1921. Bordeaux en 1927 

 
† le 21 juillet 1935 à Cenon
 

 
 

        1er groupe aéronautique le 28 novembre 1913
2ème groupe aviation le 1er janvier 1914

3ème groupe aviation 1er janvier 1917
1er groupe aviation le 19 avril 1919
démobilisé le 24 août 1919
Introuvable dans les personnels de l'aéronautique militaire.
         
Paul Jean Marie Michard
Paul Jean Marie Michard
Fermer
né le 16 octobre 1894 à La Ville Péro en Gueltas
 
De Denis Michard, 43 ans, garde particulier, et de Anne Marie Le Cornec, 36 ans, ménagère, demeurant à Gueltas
 
Présents : Alphonse Donie, 29 ans, instituteur à Gueltas, Mathurin Charles, 35 ans, boucher à Gueltas
 
acte de naissance
 

 
† le 21 juillet 1918, tué à l'ennemi
 
fiche Mort pour la France (extrait du site Mémoire des Hommes)
 
Voir aussi : extrait du journal des marches et opérations du 129ème RI du 21 juillet 1918
 
acte de décès
 

 
Le 1 août 1914, c'est la mobilisation générale. Paul aura 20 ans en octobre.
 
Il est de la classe 1914, il sera donc appelé par anticipation le 1er septembre 1914.
 
Il a donc fait pratiquement toute la guerre.
 

        14-18
Incorporé  au 70ème R.I. le 13 septembre 1914
47ème R.I. le 16 mars 1915
151ème R.I. le 18 avril 1915. Blessé le 5 mai 1915.
128ème le 19 octobre 1915. Blessé le 6 mai 1917 à Sapigneul
129ème R.I. le 25 juin 1918

tué à l'ennemi le 21 juillet 1918       

un document : Paul Jean Marie au camp du Ruchard
Paul Jean Marie au camp du Ruchard
Fermer
En août 1917, Paul se trouve au camp d'instruction du Ruchard en Indre et Loire, suite à sa seconde blessure. ( voir Ouest-Eclair du 18 août 1917 )
 
 
Il se trouve que j'ai son livret d'instruction militaire n° 1
(14,5 x 8,5 cm) essentiellement sur les armes , écrit de sa main dans ce camp.
 
extraits :
 
première page
 
page 12-13
 
page 52-53
 
 

 
(août 1917)

         
Arthur Louis Marie Michard
Arthur Louis Marie Michard
Fermer
né le 21 novembre 1895 à La Villepero
 
De Denis Michard, 44 ans, garde particulier, et de Anne Marie Le Cornec, 30 ans, ménagère, demeurant à Gueltas
 
Témoins : Vincent Onno (également témoin à la naissance de Vincent Onno , mari de Emelie), 39 ans, laboureur à Gueltas, Alphone Donie, 30 ans,
instituteur à Gueltas 
 
acte de naissance 

 
Commis aux Hypothèques
avant guerre ( décembre 1914 - septembre 1919 ),  marié à Loudéac le 10 octobre 1922 à Félicité Rolland, employée des Hypothèques. Il est également secrétaire adjoint, puis secrétaire (1936) de la section U.N.C. de Loudéac. Le 29 juin 1931, il est vice-président au concours régional de gymnastique de Loudéac.
 

 
† le 27 décembre 1984 à Pontivy 

 
N.B. L'état civil de Loudéac est consultable en ligne jusqu'en 1905 (août 2016).
 

        14-18
Incorporé au 118ème R.I. le 16 décembre 1914 à 19 ans.
87ème R.I. le 1er février 1915.
Caporal fourrier le 18 octobre 1915.
Démobilisé le 12 septembre 1919.
Le 87ème R.I. (créé sous l'ancien régime) sera de toutes les campagnes; Marne, Argonne, Champagne, Verdun, Somme...

Lien vers Historique du 87ème R.I. campagne 1914-1918 à la BNF
Conclusion dont extrait : "...le 87ème Régiment d'Infanterie a souffert joyeusement les misères de cette campagne sans précédent.")
         
Georges Louis Marie Michard
Georges Louis Marie Michard
Fermer
né le 30 mars 1899 à La Ville Péro
 
De Denis Michard, 48 ans, garde particulier, et de Anne Marie Le Cornec, 40 ans, ménagère, demeurant à Gueltas
 
Présents : Julien Le Merle, 31 ans, ? à Saint Gonnery, Mathurin Charles, 39 ans, boucher à Gueltas
 
acte de naissance 
nb : petite surprise dans l'acte : le fils est reconnu de sexe féminin ! 

 
Il se marie avec Madeleine Travers , fille de M. Travers, marbrier, le mardi 13 septembre 1921 à Loudéac. 

 
† le 

 
sa fiche de personnel aéronautique militaire 1914-1918 (engagé volontaire à 18 ans, le 11 août 1917)  
le 20 août 1920, il travaille chez son frère Honoré: extrait de Ouest-Eclair  
Extraits de "La Bretagne libérée", Hors série Le télégramme, 2004, p 20, Annie Quelven
La résistance à Loudéac  ou il est question du Groupe Georges Michard (et du groupe Honoré Michard, son frère) 

         2ème Groupe Aviation le 11 août 1917 à 18 ans comme volontaire (Ouest Eclair)
A la fin de la Guerre, la famille Michard-Le Cornec déplore un mort, Paul Jean Marie mais aucun blessé grave.



En Bretagne: 10 Michard et 1 Michart tués pendant la guerre 14-18

Morbihan : Gueltas (1), Crédin (1), Saint-Samson
Saint-Samson
Fermer
Saint-Samson est une ancienne commune du Morbihan.
 
"Au VIème siècle les Bretons occupèrent ce pays, comme le prouvent les noms encore subsistants de Brangolo, Kerio, Coetquelen, Quengo, etc... D'ailleurs le patron de la localité est breton lui-même. Saint Samson était évêque de Dol ; il mourut le 28 juillet vers l'an 570. L'érection de la paroisse est nécessairement postérieure à cette date."
 
"En 1284, Saint-Samson faisait partie de Bréhan."
 
"En 1891, sa superficie est de 1912 hectares, et sa population de 1082 habitants. Le territoire produit des céréales et un cidre très estimé."
 
"En 1994, Rohan fusionne avec les communes de Saint-Gouvry et de Saint-Samson."
 
( extraits de  http://www.infobretagne.com/rohan.htm )
 
 
(4), Bréhan (3).
Côtes d'Armor : Cambout (1). Ille et Vilaine : Rennes (Joseph Michart)
La liste et l'accès aux fiches 'Mort pour la France' c'est
ici sur le site Mémoire des hommes

Ouvrir -> ci-dessous
 






 
Dernière mise à jour : ( 17-11-2017 )
 
crédits     © 2008-2018 michard.eu